Taxe de séjour : les chambres d’hôtes ont changé de catégorie

Depuis janvier 2019, en France, les chambres d’hôtes ont changé de catégorie en termes de taxe de séjour. Cette dernière a pratiquement été multipliée par deux. Elle est passée de 0,40 à 0,75 €, voire 0,83 € par personne et par nuitée passée.

La taxe de séjour : qu’est-ce que c’est ?

La taxe de séjour représente le montant que chaque touriste doit régler quand il passe une nuit dans un établissement hôtelier ou dans une maison d’hôtes.

Cette taxe de séjour est collectée dans les 3 000 communes touristiques françaises. Avant le début de l’année 2019, il fallait payer entre 0,20 et 1,50 € selon le type de prestations proposées par la maison ou la chambre d’hôtes.

Mais, depuis janvier 2019, toutes les chambres d’hôtes françaises sont classées comme des hôtels une étoile par rapport à la taxe de séjour.

Les discussion nationales ayant permis d’aboutir à cette augmentation de la taxes sont parties de plusieurs arguments dont celui que les chambres et maisons d’hôtes ont de nombreux avantages et qu’ils pouvaient parfois faire de la concurrence aux hôtels. Cet argument est vrai dans certaines agglomérations françaises, mais n’est pas totalement exact dans les très petites localités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *