Les chambres d’hôtes : définition et histoire

L’expression chambres d’hôtes désigne des chambres meublées. Elles sont souvent situées chez les habitants de la localité.

Prestations et singularités des chambres d’hôtes

Le prix est la première raison incitant les touristes à choisir des chambres d’hôtes. Cela permet de dépenser trois à cinq fois moins d’argent que dans un hôtel classique.

De plus, de nombreuses prestations supplémentaires sont souvent présentes. Il peut s’agir du petit-déjeuner ou du fait que deux ou trois des repas de la journée sont inclus dans le forfait.

Cet aspect alimentaire fait ressortir un autre point fort des maisons d’hôtes. Elles permettent une immersion dans l’environnement du pays. La personne qui y séjourne est en contact direct avec le mode de vie des autochtones.

Ce type de logement permet de réellement visiter un pays en se fondant dans les usages, les coutumes, en touchant les préoccupations des habitants avec lesquels le touriste fusionne quasiment.

Histoire des chambres d’hôtes

Contrairement à ce que l’on pourrait penser le concept de « chambre d’hôtes » est ancien. Certains le font remonter aux congrégations religieuses qui prirent l’habitude d’avoir des chambres disponibles dans lesquelles pouvaient séjourner des pèlerins ou des personnes voulant effectuer une retraite spirituelle.

En 817, le Concile relatif au règles régissant la vie des moines tenu à Aix-la-Chapelle a enregistré l’intervention de Louis Ier. Le souverain avait alors demandé aux monastères de veiller à prévoir dans les dépendances de leurs bâtiments au moins une pièce permettant d’accueillir des personnes démunies si cela s’avérait nécessaire.

Le concept de chambres d’hôtes devient populaire quasiment dans toute l’Europe centrale au XIXe siècle. Mais à cette époque, l’on était plus proche d’une variante du tourisme rural. Les visiteurs pouvaient même participer à des activités champêtres.

En Allemagne les familles riches commencent aussi à s’intéresser à ce créneau économique perçu comme un moyen de rentabiliser des bâtiments qui, autrement, resteraient inoccupés. Ces chambres d’hôtes étaient également un moyen de découvrir d’autres modes de vie.

Dans une ville telle que Brême, des membres de la bourgeoisie ont acquis au XIXe siècle l’habitude d’aller vivre quelques mois dans des fermes tenues par des paysans. Ces déplacements avaient lieu pendant la période estivale.

En France, c’est aux environs de l’année 1948 que la Commission de modernisation du Tourisme commence à recommander aux populations d’avoir des chambres d’hôtes. Il faudra attendre quelques années avant que la loi donne un statut clair à ces lieux d’hébergement singuliers.

De ce qu’il précède, il est perceptible que les chambres d’hôtes ont eu une fonction religieuse avant de permettre une immersion dans la réalité campagnarde. Aujourd’hui, des concepts tels que le tourisme équitable sont présents dans ce secteur spécifique d’activité. De nouveaux moyens d’identifier ces résidences particulières ont aussi apparu avec internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *