Gestion d’une maison d’hôte version camping

L’on a tendance à l’oublier, mais une maison d’hôte peut aussi se trouver dans un camping-car ou sur un terrain de camping. C’est très efficace pour attirer les touristes voulant s’éloigner radicalement des zones urbaines le temps de quelques jours ou quelques semaines. Cela pourrait être un moyen simple d’avoir une chambre d’hôte. Voici comment atteindre cet objectif.

Achat de camping le profil de l’acheteur

L’achat des campings se négocie dans une fourchette de prix comprise entre 500 000 et 3 millions 500 000 dollars.

Pour les personnes voulant investir ce segment particulier des maisons d’hôtes il est plus judicieux de pouvoir payer effectivement au moins la moitié du prix.

Cela pose une autre question : comment réunir une somme aussi conséquente ? Certains choisissent d’utiliser les fonds de leur retraite. D’autres puisent dans leurs économies. Il y en a qui décident de vendre leur maison ou leur entreprise pour investir dans un ou plusieurs campings.

Avantages du camping utilisé en tant que maison d’hôte

Le principal point fort est financier. En effet, dans le secteur du camping servant de maison ou de chambre d’hôtes, il n’existe pas un régulateur tel qu’une régie du logement. Cette dernière encadrant le plus souvent les loyers dans les bâtiments en pierre.

Autrement dit, en tant que propriétaire de camping, vous pourrez quasiment fixer vos prix comme vous le souhaitez. La seule variable qu’il faudra prendre en compte pour louer vos chambres d’hôtes, c’est l’affluence et la rareté toutes deux liées aux saisons et aux déplacements massifs ou pas des vacanciers.

Autre point apprécié par les propriétaires de chambres d’hôtes se situant dans des campings : la flexibilité en termes de conclusion et de rupture de bail. La procédure est simple, n’impose pas de louer pendant un temps particulièrement long.

Temps de travail minimal pour un propriétaire de chambre d’hôtes situé dans un camping

Les propriétaires de camping qui proposent des chambres d’hôtes ne sont aussi pas tenus par une obligation légale en termes de temps de travail minimal.

Ainsi, ils peuvent ne travailler que deux mois par an, pendant l’été. Ils peuvent aussi travailler de façon plus allégée pendant le printemps et l’automne. Certains campings proposent des chambres ou des maisons d’hôtes pendant trois mois et d’autres le font sept mois, voire toute d’année.

Bref, tout cela dépend quasi exclusivement de la disponibilité du propriétaire et de son envie d’obtenir de l’argent en louant les chambres d’hôtes de son camping.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *